Santé

Qu’est-ce qu’un syndrome de glissement et comment le traiter?

syndrome de glissement

Un syndrome de glissement est un phénomène qui survient souvent chez les personnes âgées quand elles perdent leur autonomie et n’ont plus goût à rien. C’est comme si elles attendaient juste la mort. Mais on peut le soigner en prenant en charge le patient dans un hôpital.

Syndrome de glissement : de quelle pathologie s’agit-il ?

Le syndrome de glissement est une pathologie qui touche un grand nombre de personnes âgées de nos jours. C’est à la fois une maladie psychique mais qui affecte généralement leur quotidien quand du jour au lendemain, elles ne veulent plus être autonome. Mais de quelle pathologie s’agit-il et est-ce possible de la traiter ?

Syndrome de glissement : un phénomène de dépendance

Le syndrome de glissement définition est un phénomène encore méconnu de tous. Il se manifeste bien souvent comme si la personne s’isole et ne fait plus rien. On peut alors le confondre avec d’autres symptôme maladif qui peut arriver à n’importe qui lorsqu’il atteint un certain âge. Mais on remarque subitement des changements chez la personne atteinte comme la perte d’autonomie du jour au lendemain alors qu’elle a encore toutes ses facultés physiques. Une vieille personne qui a l’habitude d’être autonome ne semble plus s’intéresser à autre chose que de rester sur le canapé ou sur le lit toute la journée sans manger, se laver et de se laisser simplement mourir. Le syndrome de glissement est considéré comme un peu un autre stade de la vieillesse un peu comme une « descente en enfer ». Et si la personne atteinte continue de s’enfoncer, ça va tôt ou tard lui couter la vie. Pour être plus concret, ce phénomène est provoqué par un choc émotionnel suite au départ d’un être cher, un éloignement d’un proche ou le décès de quelqu’un. Même si le corps a encore toute son énergie, l’esprit ne veut plus faire aucun effort. Ainsi, cette pathologie s’explique par une dépression chez la personne âgée, par un manque d’appétit et de dynamisme et par une perte totale d’autonomie.

Les conséquences du syndrome de glissement

Les conséquences peuvent être néfastes voire fatales chez une personne affectée par le syndrome de glissement définition. Comme déjà évoqué, ce syndrome est lié directement à l’esprit mais cela va aussi chambouler son quotidien. Il existe bien des symptômes qui ne trompent jamais comme l’incontinence, le désintérêt total pour toute chose, une passivité extrême, l’amaigrissement et manque d’appétit. Il aura alors à recracher tout ce qu’on lui donne à manger. Mais encore une fatigue à la longueur de la journée, une forte déshydratation, des troubles cognitifs, le refus aux soins avec un état d’agressivité, un repli sur soi. Si l’un ou certains de ses symptômes se produisent, l’aidant doit absolument contacter un médecin spécialisé. Dans la plupart du temps, on ne prête jamais attention aux signes du syndrome de glissement. C’est comme s’il s’agit d’un signe normal de la vieillesse et qu’il est normal que la personne soit un peu grincheuse et agressive à son âge. Mais dès que son état s’aggrave et qu’il fait aucun effort pour vivre, il est impératif de l’emmener rapidement voir un médecin et même de l’hospitaliser rapidement.

Les soins liés au syndrome de glissement

Le syndrome de glissement définition se soigne dans la plupart du temps à l’hôpital. On doit alors lui fournir une prise en charge complète telles que la réalimentation, des éventuels soins liés aux infection, le traitement de la sphère urinaire et sphinctérienne selon la situation, la prévention et les soins contre les escarres… On doit également stabiliser rapidement les troubles de la personne, le rééduquer et d’améliorer son état psychologique en lui faisant un suivi régulier. La dépression fait en effet partie des causes du syndrome de glissement. Il est alors important de l’aider psychologiquement afin qu’il puisse mener à nouveau une vie normale. Bref, avec toutes ces informations maintenant vous savez à quoi vous en tenir si jamais un de vos proches est atteint de ce syndrome.

Comment here