Voyages

Les différents sites archéologiques immanquables le temps de votre voyage en Arménie

voyage en Arménie

Connue comme la ville de l’amour, l’Arménie représente l’élégance, la beauté, la romance, le divertissement et la dignité. Non seulement l’Arménie possède des paysages à couper le souffle mais des sites archéologiques les plus impressionnants du monde. En effet, ses églises, ses monastères ; ses remarquables statues et tout ce qu’il a comme places  reflètent la vivacité à la fois artistiques et culturelle qui fait d’Arménie un pays fascinant. Faire un voyage en Arménie est une excellence idée afin de passer un séjour inoubliable et des découvertes impressionnantes de ses sites archéologiques. Pour en savoir plus, ci-après quelques propositions de destinations à ne pas rater lors de votre voyage en Arménie.

Le monastère de Geghard, un des sites archéologiques le plus incontournables en Arménie

Situé dans le marz de Kotayk près de la capitale Erevan,  Geghard est un complexe monastique ainsi qu’une structure architecturale unique inscrite dans le patrimoine mondial d’UNESCO. Chaque année, plusieurs passionnées de l’histoire et de la culture viennent d’explorer cet endroit mythique. Une partie des pièces en effet souterraines et les falaises abruptes donnent un caractère sauvage et romantique à l’ensemble. Le clocher en cône de l’église principale et ses voûtes régulières autour de coupole sont très typiques comme architecture médiévale et l’église est ornée de bas-reliefs de toute beauté. Le monastère sert un refuge lors d’une invasion des arabes mais pillé et détruit par le régent Nasr en 920. A nouveau détruits par les Mongolos et le Tamerlan puis par un tremblement de terre mais toujours restaurée.

Le monastère de Khor Virap, un site archéologique dominé par le Mont Ararat.

Des nombreux voyageurs choisissent d’intégrer le monastère de Khor Virap à leur voyage en Arménie pour admirer la vue époustouflante que l’on a depuis le monastère sur le mont Ararat. Ce monastère est l’un des principaux symboles nationaux en Arménie. Bien qu’aujourd’hui il appartienne au Turquie, il est fait partie toujours comme la mythologie arménienne. D’après la légende, ce monastère raconte que l’arche de Noé était échouée après l’orage et la dévolution populaire sont portée sur de supposés  relique du navire dans différentes monastères du pays. Aujourd’hui, les grandes montagnes arborent de neiges éternelles  qui fascinent les amateurs de trekking et séduisent les photographes.

Le monastère de Tatev, le plus important dans le Sud du pays.

Tatev est un monastère arménien situé dans la région de Goris à 316 km d’Erevan. Ce monastère est resté un village isolé du fait de son altitude de 1800 mètres et de l’absence de route réellement carrossable pour y accéder. Depuis 2011, il existe un grand téléphérique  long de 5, 7 kilomètres qui permettent de relier la route au site de Tatev. Au chemin de 12 minutes, les voyageurs surplombent la vallée à des hauteurs  impressionnantes de 400 mètres et bénéficie d’une vue plongeante sur les montagnes et le rivière Vorotan qui serpente au  fond de la gorge. Le monastère de Tatev est l’un des plus grands centres religieux du pays arménien. Par ailleurs, il est classé dans le patrimoine mondial d’UNESCO.

Le temple de Garni, l’unique monument hellénistique d’Arménie.

Ce temple hellénistique est le seul temple survivant en Arménie. Il est fondé au 1 er siècle avant J.C par le roi Tiridate 1er  et était l’habitation d’été des rois arméniens. Lors de votre voyage en Arménie, ne manquez pas de faire un tour sur ce splendide temple. Bien qu’il est détruit par un tremblement de terre et il est toujours reconstruits en utilisant les pierres volcaniques restés sur place. Aux alentours de ce temple se trouve un temple de palais mis à jour comprenant un temple, une salle de trône, une salle avant, une habitation et un bain publics avec un sol en mosaïque et les traces d’une source d’eau.

Comment here