Pratique

Petite histoire du tampon encreur

le tampon encreur encore bien utile de nos jours

Avant de devenir tel qu’il est aujourd’hui, le tampon encreur a déjà parcouru un très long chemin. Son histoire mérite d’être connue.

Qui ne connaît pas le tampon qui sert à encrer ?

Il s’agit d’un outil devenu indispensable pour toute entreprise, quels que soient sa taille et son secteur d’activité. Les diverses sociétés s’en servent généralement pour marquer leur présence un peu partout via les différents documents, comme les contrats, les factures, etc. Il s’invite également dans le domaine de la décoration d’intérieur. Il permet en effet d’apporter une petite touche esthétique et fun à tout support, tel qu’un meuble, les murs, etc. en le peignant tout autrement. Il faut savoir qu’avant de devenir tel qu’il est actuellement, ce fameux accessoire a déjà parcouru un long chemin. Pour faire hommage à ses créateurs, il convient de connaître son histoire. Les détails dans les lignes suivantes.

Aperçu sur les origines de ce type d’outil

Comme il a été dit en introduction, le tampon encreur personnalisé a déjà parcouru un très long chemin avant de devenir l’outil de bureau tel qu’il est connu à l’heure actuelle. Pour faire simple, son histoire et son évolution ont été marquées par trois événements majeurs qui les ont structurées. Il y a donc tout d’abord la création du premier système de marquage. Après cette phase, l’invention du caoutchouc a nettement bouleversé l’usage de cet accessoire. Le dernier fait qui a caractérisé son historique est la venue au monde des premiers tampons automatiques. Il est à noter que ces différents événements ont été espacés de centaines, voire de milliers d’années avant de donner naissance au tampon actuel.

Tour d’horizon sur les premiers systèmes de marquage à l’origine du tampon

Le premier système de marquage à l’origine du tampon encreur a été découvert en Mésopotamie sur des poteries. D’après certaines études des spécialistes du secteur, celles-ci dateraient de 4 000 ans avant J-C. À l’époque, ce marquage a été utilisé pour authentifier la provenance des produits. D’autres études anthropologiques ont même montré qu’il y avait déjà des techniques de marquage qui ont permis d’identifier la propriété du bétail 8 000 ans avant J-C. Ces fameuses techniques étaient employées, selon l’histoire, en Mongolie et en Inde. En tout cas, les poteries de Mésopotamie sont considérées comme les véritables origines des différents systèmes de marquage.

L’invention du caoutchouc : une phase qui a changé la manière d’utiliser le tampon

Le tampon encreur, tel qu’on le connaît aujourd’hui, a enfin vu le jour. C’est un certain Charles Goodyear qui a rendu possible son invention en 1839. C’est en effet cette personne qui est à l’origine de l’invention du caoutchouc destiné à fabriquer ce type d’outil. À l’époque, il a trouvé le moyen de vulcaniser ce matériau. À partir de ce moment, l’Homme a commencé à se servir du tampon traditionnel, c’est-à-dire celui manuel, pour authentifier l’origine de tout document. Il l’utilisait de même pour officialiser les diverses grandes décisions. Le fameux sceau d’antan a bien évidemment commencé à être laissé de côté dès la naissance du tampon manuel.

La venue au monde du tampon encreur automatique

Aussi étonnant que cela puisse paraître, l’invention du modèle automatique de tampon date déjà de 1976. C’est de ce fait au cours de cette année que le premier tampon auto-encreur a été conçu. C’est la marque Trodat qui l’a élaboré dans ses locaux de Wels sis en Allemagne. À l’époque, l’enseigne l’a nommé Printy. Il est à préciser que ce type d’outil se caractérise par son système de cassette d’encre intégrée. Il n’a donc pas besoin d’un encreur extérieur pour imprégner l’empreinte. Cet accessoire a connu d’innombrables évolutions des années après sa création. En 2011, par exemple, la marque Trodat a mis au point l’Original Printy 4.0. Il s’agit d’un système de marquage qui est neutre climatiquement. Il est fabriqué à partir 65 % de plastique recyclé. Il présente une empreinte carbone tout à fait réduite.

Comment here

placeholder="Your Comment">