Achat

Guide pratique pour trouver la bague de fiançailles idéale

bagues de fiancailles

Pour honorer une femme, la demande en mariage doit être signifiée avec une bague de fiancailles ornée d’une ou plusieurs pierres précieuses. Symbole de l’estime, de l’amour et de l’engagement, ce bijou peut être commandé auprès d’un joaillier pour correspondre à des détails personnalisés. Il est aussi possible de l’acheter sous un modèle prédéfini. Comme il n’existe pas de convention particulière à ce que la bague soit achetée à l’insu ou non de la femme, vous pouvez choisir la choisir à deux, ou seul. Voici un guide qui vous permettra de trouver le modèle idéal pour l’élue de votre cœur.

Le choix du métal

L’or est le métal de prédilection qui doit constituer l’intégralité d’une bague de fiançailles. Pourquoi ? Parce que la future mariée va porter ce bijou tout au long de sa vie avec l’anneau de mariage. Dans le langage des métaux précieux, l’or signifie aussi le caractère éternel de l’amour. Cependant, la conviction commune à un couple permet de s’ouvrir sur différents types de métal. Certains choisissent l’argent, et d’autres le platine. Jusqu’à présent, le matériau phare de la bague de fiançailles reste l’or, du moins pour ceux qui essaient d’en trouver en France.
S’il fallait se tourner uniquement vers l’or, vous disposez d’une vaste déclinaison : blanc, jaune, rouge, gris. Le bijoutier vous demandera encore 14, 16, ou 18 carats. Sans entrer dans les détails techniques, comme la pureté, la densité et la durabilité, le mieux est juste d’opter pour le type d’or qui reste intact au fil du temps.
Beaucoup choisissent l’or jaune pour sa splendeur. Tout est question de préférence, mais vous pouvez choisir un modèle plus épais qui ne se déforme pas facilement lors de votre rachat or auprès des experts. Pour une question de résistance, vous pouvez pencher pour le platine. Ce métal précieux se présente sous un plus discret, d’un naturel gris clair. En revanche, ses qualités défient pratiquement celles de l’or blanc, jaune et rouge. D’après les joailliers, ce métal précieux serait doté d’une pureté de l’ordre de 95 %.

La sélection de la pierre

Le choix de la pierre repose sur deux critères principaux : sa nature et sa taille. En principe, il faut choisir entre le rubis, le diamant, le saphir et l’émeraude s’il faut arrêter son choix sur une pierre précieuse. Comme alternatives plus abordables, il est possible de choisir le zircon et le béryl. Ces deux pierres offrent les mêmes splendeurs que le diamant et le saphir.
Lorsque l’on parle de « taille », on fait référence à la manière dont la pierre centrale a été taillée. Par ailleurs, cet élément peut être fixé à la bague par des griffes, ou à l’aide d’une colle d’une manière à ce qu’elle soit incrustée discrètement.
La déclinaison de taille la plus classique est « le brillant ou rond ». Pour les simplistes, il s’agit de la bague de fiançailles idéale. Pour rehausser la valeur de la pierre précieuse, vous pouvez conjuguer celle-ci avec la taille et le nombre de facettes. L’émeraude ressort plus, par exemple, en poire ou baguette (rectangulaire). Le saphir est plus beau taillé en ovale, losange ou marquise.

Le choix du style

Il existe trois principaux types de bague de fiançailles. Le solitaire, probablement le modèle le plus classique, met uniquement en avant la pierre sur le centre.
Les femmes qui aiment les petites touches de brillance autour de la pierre centrale préfèreront le solitaire accompagné ou « épaulé ». Le contour est serti de trois ou quatre ou plusieurs petits diamants de chaque côté.
La bague de fiançailles se décline aussi en trilogie. Ce style se singularise par trois pierres de taille identique, y compris la pierre centrale. Il se peut aussi que les deux pierres des côtés soient légèrement plus petites.

Comments (1)

  1. […] Guide pratique pour trouver la bague de fiançailles idéale 26 août 2020 […]

Comment here